Video by Nikolina Žabčić

Activer les soft skills

Comment adoptez-vous les soft skills à votre équipe collaborative et à vos participants ? Qu’est-ce qui aide au développement des soft skills d’autrui ? Comment pouvez-vous apporter votre pratique de la danse au sein d’autres secteurs afin de cultiver les soft skills dans d’autres contextes ? 

Nous avons trouvé plusieurs facteurs clefs qui contribuent à la croissance des soft skills, qui sont l'attitude avec laquelle vous dirigez et la façon dont cette attitude se manifeste au sein d’actions particulières

Vos attitudes, vos comportements et vos actions sont les conduits par lesquels les soft skills se transmettent.

Des exemples d’attitudes en action sont la construction de confiance, l’inclusivité, et une communication claire. Des exemples de comportements sont la vulnérabilité et la compassion, qui aident à approfondir les connexions et à transmettre les soft skills aux autres. 

Une autre façon de penser aux attitudes et aux comportements est de réfléchir à la manière dont les soft skills au sein de votre pratique sont employés afin de nourrir ou de souligner les soft skills présents chez les autres. Par exemple, une attitude accueillante envers vos participants peut amener à leur adoption de la même attitude pour accueillir d’autres personnes. Vous accueillez les autres en faisant des choses spécifiques, comme de les saluer par leur nom, de créer des exercices pour faire connaissance, de vérifier que les nouvelles personnes sont impliquées dans les exercices, de vérifier leurs besoins. 

D’autres exemples d’une attitude qui encourage les soft skills chez les autres incluent : être un modèle de patience, le non-jugement et l'authenticité. 

Les attitudes et les comportements, combinés à l’environnement et au système institutionnel (si vous collaborez avec une institution) se conjuguent pour créer de bonnes conditions pour que les soft skills puissent s’épanouir. 

Tournons-nous vers votre corps

Voici un guide audio qui fournit un instant d’intégration incorporé en lien avec la thématique du chapitre.

Exercice réflexif

Que remarquez-vous ?

Cet exercice réflexif vous aidera à identifier les attributs personnels qui gouvernent votre leadership artistique. Il vous aidera également à identifier les bonnes conditions qui permettent aux soft skills de s’épanouir au sein des contextes spécifiques dans lesquels vous travaillez. 

Considérez les questions suivantes. Vous pouvez écrire vos réponses afin de pouvoir y revenir ultérieurement.

  • Quand vous imaginez la prochaine rencontre avec vos participants de danse, quelles attitudes souhaitez-vous apporter à l’espace ? 
  • En guidant la pratique, que communique votre propre comportement en tant que modèle ? 
  • Quels soft skills remarquez-vous chez vos participants au fur et à mesure que vous vous concentrez sur les soft skills dans votre pratique ? 
  • A quel moment dans votre collaboration de groupe remarquez-vous que vous et les participants pratiquez des soft skills ensemble ? Y a-t-il eu un moment particulier que vous pouvez souligner ou un exercice spécifique initié au bon moment a-t-il contribué à cette observation ? A quel moment dans le processus cela a-t-il eu lieu ? 
  • Quels sont les autres facteurs contribuants dans votre environnement spécifique que vous associez au développement des soft skills dans votre groupe ? Par exemple, quelles mesures prenez-vous pour préparer l’espace physique avant l’arrivée du groupe ? Sur quoi vous concentrez-vous en communiquant avec vos participants et collaborateurs avant chaque rencontre ? Quelles stratégies employez-vous afin de garder vos bonnes intentions jusqu’au bout de l’activité et au-delà ? 
  • De quelle façon pourriez-vous penser à votre pratique par rapport à vos collaborateurs ? Les soft skills développés en groupe dansant peuvent-ils être également pratiqués avec votre équipe artistique ? Par exemple :  une approche d’écoute active pour fournir et recevoir des soins tout en vous confrontant aux défis et aux conflits, des stratégies de prise de risque. Comment pourriez-vous faire avancer spécifiquement ces soft skills ? 
Exercice réflexif

Identifier les attitudes et les conditions facilitatrices

Vous trouverez ci-dessous une étude de cas. Après l’avoir lue, vous trouverez des questions pour vous aider à identifier les attitudes et les conditions favorables en jeu, dans l’étude de cas ainsi que dans votre propre pratique, qui permettent aux soft skills de s'épanouir.

Patricia Carolin Mai est chorégraphe basée à Hambourg. Une partie de sa pratique se concentre sur l’envoi d’une communication claire en amont de chaque répétition via des rappels concernant ce qui se passera quand les participants se retrouveront. Elle ouvre le studio 30 minutes avant le début des répétitions pour que les gens puissent arriver et effectuer la transition dans l’espace selon leurs besoins. Elle entreprend ensuite un échauffement cohérent de trente minutes qui devient familier et routinier pour tous ses participants. Il inclut une séance guidée de connaissances de son propre corps, de l’environnement et des autres corps dans la salle. Elle active cela via le toucher et une chaleur progressive, ainsi que par l’activation d’autres sens tels que l’odorat, la vue et l'ouïe. 

En guidant les danseurs durant la répétition, Patricia a cultivé une approche qui offre  à la fois fiabilité et surprise. C’est sa façon d’aider les danseurs à se sentir en sécurité, ainsi que concentrés et ouverts à la nouveauté. Elle fournit des exercices de mouvements et d’observation directs et explicites, tout en maintenant les indications optionnelles afin qu’un individu puisse exercer son libre-choix dans ce processus. Elle offre des retours positifs au groupe entier plutôt qu’aux individus et fournit des questions pour l’observation et la réflexion. Durant tout ce temps, Patricia intègre des explications perspicaces concernant l’origine de certains gestes, ainsi que la logique derrière certaines des actions, pour que les objectifs et les valeurs des exercices soient clairs. Elle emploie également l’utilisation d’images et de métaphores pour aider le corps à incarner certains gestes et états, offrant des commentaires et des descriptions de manière à faciliter la prise de conscience des qualités physiques découvertes. 

  • Pouvez-vous identifier les attitudes et les  conditions facilitatrices que Patricia  établit dans cette étude de cas ? Il pourrait être utile d’identifier d’abord les soft skills que vous voyez être activés, avant d’explorer la façon dont ses actions et ses attitudes les génèrent.
  • Réfléchissez maintenant à votre propre pratique et aux intentions et outils que vous employez pour guider vos participants. Écrivez ce que vous faites et les soft skills, les attitudes et les conditions favorables qui sont impliqués. 

Vous pouvez en lire plus sur l’étude de cas de Patricia ici.

Jeu

Les soft skills que je vois en vous

Voici un jeu de cartes à proposer à vos participants, collaborateurs ou autres collègues. Il mettra en avant les soft skills que vous voyez chez les autres et facilitera une discussion à propos des soft skills que vous pratiquez en groupe. Le jeu est conçu pour être utilisé après que vous ayez travaillé ensemble durant une certaine période de temps.

Le premier tour est joué en duos, alors vérifiez bien que vous avez un espace suffisamment grand pour des discussions en petits groupes. À la suite du jeu, réfléchissez aux échanges qui ont eu lieu et à ce qu’ils représentent pour votre propre enseignement et votre pratique artistique. 

Préparation

Imprimez et découpez les cartes fournies, cartes vierges y compris. Imprimez suffisamment de cartes vierges pour que chaque joueur puisse en recevoir trois. 

Garder le plan des soft skills à disposition pour référence. 

Jouons

Tour 1

  1. Distribuez trois cartes vierges à chaque joueur.
  2. Demandez à chacun de trouver un partenaire avec lequel ils ont travaillé.
  3. Inscrivez sur chaque carte vierge un soft skill que vous avez vu votre partenaire pratiquer durant le temps de votre danse ensemble. Référez-vous au plan de soft skills afin de vous rappeler de la richesse des soft skills potentiellement pratiqués.
  4. Échangez vos cartes. Chaque personne doit avoir trois cartes écrites par un autre joueur.
  5. Discutez de ce que chaque joueur a reçu. Vous trouverez ci-après quelques questions pour animer le dialogue.
  • Avez-vous été surpris par ce que votre partenaire a écrit ?
  • Comment souhaitez-vous mettre à profit cette connaissance des soft skills que votre partenaire a vus en vous ?
  • Y a-t-il un soft skill qui n’a pas été mentionné et que vous souhaiteriez améliorer ? Comment vous imaginez-vous faire cela ?

Tour 2

  1. Prenez maintenant toutes les cartes avec les soft skills imprimés dessus. Mélangez-les et étalez-les pour que le texte soit visible.
  2. Ajoutez les cartes de soft skills autour desquelles vous pensez vous être focalisé dans la pratique de la danse avec le groupe.
  3. Discutez en groupe de ce que vous croyez avoir pratiqué ensemble. Vous trouverez ci-après quelques questions pour animer le dialogue.
  • Pouvez-vous souligner des aspects spécifiques de l’activité dansée qui vous aident à pratiquer les soft skills sélectionnés ?
  • Y a-t-il des soft skills non mentionnés sur lesquels vous aimeriez davantage vous concentrer ? Comment vous imaginez-vous faire cela ?
Jeu

La conversation et les moments marquants

Les soft skills peuvent s’accumuler, mais les personnes investies dans votre pratique n’en seront peut-être pas conscientes à moins que ce ne soit “marqué” ou relevé.

Comment rendre visibles les soft skills auprès de vos collaborateurs et participants ? Comment créer des moments qui rendent conscients des compétences en train d’être développées ? 

Que vous ayez décidé de mettre le développement des soft skills au cœur de vos séances de danse ou que vous les ayez laissé se développer à l’arrière plan tout en vous concentrant entièrement sur d'autres aspects de la pratique de la danse, fournir des moments de prise de conscience collective peut se révéler fort significatif pour l’ensemble des personnes concernées. 

Vous trouverez ci-dessous quelques questions visant à encourager un échange autour des expériences en danse en général.

  • Qu’avez-vous donné durant notre temps ensemble ? 
  • Qu’avez-vous reçu durant notre temps ensemble ? 
  • En un seul mot : décrivez votre expérience de la séance en un seul mot. 
  • Jeu de point de vue : Du point de vue de… j’ai vu / j’ai senti / j’ai remarqué…

Vous pouvez vous montrer aussi inventif que vous le souhaitez ici en choisissant le point de vue de, par exemple, un nuage dans le ciel, un seau dans le coin.

  • De quoi vous voulez-vous vous souvenir  ? 
  • Que voulez-vous apporter avec vous ? 
  • Que voulez-vous garder de cette pratique ? 

Réfléchissez à comment vous souhaitez activer les réponses des participants aux questions précédentes. Voulez-vous rendre ces réponses physiques avec des gestes au sein d’un cercle de fin de séance ? Où souhaitez-vous laisser cinq minutes pour de l’écriture collective sur une grande feuille de papier ? Ou offrir des post-its pour qu’ils puissent partager les réponses dans l’espace ? 

Après avoir posé une ou deux des questions ci-dessus, vous pouvez ensuite vous orienter spécifiquement vers les soft skills. Soit en utilisant les cartes en provenance des jeux proposés ici, soit en leur montrant le plan des soft skills et en leur demandant d’identifier deux ou trois des compétences qu’ils ont pratiquées au cours de la séance de danse. Vous pouvez développer un dialogue basé sur leurs réponses et commencer à découvrir comment vos intentions pour la séance ont été reçues et vécues. 

Vidéo - Les moments marquants en pratique

Vous trouverez ici un exemple de comment Giovanna Garzotto crée des moments marquants dans son cours de Dance Well visant à noter les soft skills de créativité développés par les danseurs participant. 

Giovanna est enseignante de Dance Well. Dance Well est une étude de cas pour Empowering Dance consacrée à la recherche gestuelle sur la maladie de Parkinson.